Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 16:05

     On ne pouvait pas plus paradoxal. Alors que le pays s'enfonce dans une crise profonde et que certains la voyait demander de l'aide à l'Eurogroupe, l'Espagne devrait bientôt intégrer le club restreint des pays les plus riches de l'Union européenne. Membre de l'Union depuis 1986, l'Espagne pourrait en effet devenir contributeur net au budget.

 

     "L'Espagne est l'un des pays qui a le plus bénéficié de l'entrée dans l'Union européenne" se souvient Rolf Campos, professeur à l'IESE Business School de Madrid. Mais il semblerait que le moment soit venu pour l'Espagne de contribuer à son tour, à l'émergence et à la croissance des autres États européens. En effet, avec l'arrivée de nouveaux Etats membres comme la Roumanie ou la Bulgarie, l'Espagne apparaît comme un des pays les plus riches de l'Union européenne. Selon Reuters, son économie se classe même à la quatrième place de la zone euro derrière l'Allemagne, la France et l'Italie.

 

                    84186 a-european-union-flag-flies-next-to-a-spanish-flag-in

                           REUTERS/Paul Hanna


     Pourtant, le moment n'est pas nécessairement bien choisi pour l'Espagne, car même si comme l'affirme le chercheur à l'institut Real Elcano, Mario Kolling, "en Espagne, on a toujours vu l'Europe comme une solution, comme le chemin vers la modernisation du pays", la situation du pays n'est pas des plus favorable. Effectivement, avec une économie qui s'enfonce dans la récession (croissance de -0.3% au 3e trimestre), un taux de chômage le plus élevé des pays de l'OCDE (25%), et une dette dépassant largement la limite fixée par le Pacte de stabilité (79.8% du PIB en fin d'année 2012 selon le gouvernement espagnol), autant dire que l'Espagne aurait pu se passer de cette contribution.

     Sans compter que tout a été très vite pour le pays qui a quitté en une dizaine d'années le statut de plus grand bénéficiaire des fonds européens pour arriver désormais à verser davantage à la caisse commune qu'il ne reçoit. En clair, encore bénéficiaire net sur la période 2007-2013, l'Espagne va "très certainement devenir contributeur net" pour le prochain cycle 2014-2020, d'après Mario Kolling.

     Toutefois, malgré la position délicate dans laquelle elle se trouve, l'Espagne a "la volonté d'assumer de manière progressive sa position de contributeur net au budget". "L'idée fondamentale est d'éviter un changement abrupt dans nos relations financières avec l'UE" affirme une source diplomatique. Dans cette optique, la discussion avec ses partenaires lors du sommet extraordinaire du 22 et 23 novembre portant sur le budget européen aurait donc dû avoir son importance pour l'Espagne. Il semble cependant que le sommet n'ait pas permis aux dirigeants de s'entendre sur le budget pluriannuel 2014-2020. "Un accord est possible en début d'année prochaine" assure néanmoins, l'actuel président du conseil européen, Herman Van Rompuy.

     Cela dit, ce paradoxe d'une Espagne à la fois parmi les plus riches de l'Union européenne et à la fois parmi les plus en difficultés, est très révélateur et semble dévoiler une Union européenne ne sachant plus véritablement sur qui compter, ni vers qui se tourner pour sortir la tête de l'eau...

                                                                                                                                           K.G

Partager cet article

Repost 0
Published by Kévin Gaignoux - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de larticleduweekend
  • Le blog de larticleduweekend
  • : Le concept de ce blog est de profiter de mon temps libre en publiant un article chaque week-end. Je suis étudiant en première année d'AES et souhaite depuis le collège, devenir journaliste. Bien que ces articles soient amateurs, je considère ce blog comme un entraînement et les rédiger me permet d'acquérir une certaine expérience. J'aborderai certains thèmes qui me passionnent comme l'économie, la politique, le sport... Bonne lecture, et au week-end prochain !
  • Contact

Profil

  • Kévin Gaignoux
  • Je suis étudiant en première année d'administration économique et sociale et me passionne pour l'économie, la politique, le sport... Je souhaite devenir journaliste.
  • Je suis étudiant en première année d'administration économique et sociale et me passionne pour l'économie, la politique, le sport... Je souhaite devenir journaliste.