Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 21:43

     Depuis plusieurs années, la Chine fait l'objet de toutes les convoitises chez les entrepreneurs Français. Et pour cause, avec plus d'1,3 milliard d'habitants, le pays représente tout simplement le plus grand marché au monde. Néanmoins, si il peut incontestablement être porteur, le marché chinois est également l'un des plus difficiles d'accès...


CXEVJXDKFH Chine-marche-616

     Entre 2000 et 2011, la part de chiffre d'affaire en Chine de 17 entreprises françaises (Air liquide, L'Oréal, PPR, Rhodia...), est passée de 2 à 10% en moyenne. Air liquide est par exemple l'entreprise française la plus performante économiquement en Chine. Le groupe, spécialisé dans les gaz industriels, s'est même vu décerné, fin octobre, le trophée de la croissance en Chine par la CCIP (Chambre de commerce et d'industrie de Paris), grâce à un chiffre d'affaires en progression de 35 % par an depuis 2001. L'entreprise s'inscrit donc comme un véritable exemple de réussite.

     Cependant, ce type de success story à la française est loin d'être habituel. En effet, Frédéric Fessart, partner associé du cabinet de conseil OC&C déclarait à l'Expansion, il y a quelques semaines, que "la France compte 1500 entreprises en Chine, l'Allemagne 5000." Les chiffres du commerce extérieur sont, de plus, très évocateurs : les exportations françaises vers le "pays du milieu", sur la période 1995-2011 ont atteint 18 milliard de dollars, contre près de 70 milliards pour l'Allemagne, rappelle le mensuel. Ainsi, les entreprises françaises qui parviennent à conquérir le marché chinois sont encore peu nombreuses.

     Et pourtant, bon nombre d'entre elles y aspirent, comme en témoigne le long travail réalisé par Danone. La société, malgré une faible consommation de laitage en Chine, est parvenue à s'implanter grâce à différentes stratégies commerciales. Le PDG, Franck Riboud, a d'ailleurs parfaitement résumé la situation dans laquelle se trouve les entreprises françaises : "Faut-il avoir peur de la Chine ? Je ne crois pas, même s'il y a un risque, nous n'avons pas le choix, c'est le plus grand pays du monde et tout démarre ici."

     Et si ce marché est si attractif, c'est pour la simple et bonne raison qu'il représente un potentiel de croissance considérable. Effectivement, outre sa population qui constitue le plus grand marché intérieur du monde, la Chine est en forte expansion (rarement en dessous de 7% de croissance annuelle). De plus, les coûts de main d'oeuvre y restent relativement faibles et certaines provinces en plein développement, offrent de nouvelles opportunités. Les conditions semblent donc toutes réunies pour que les entreprises se développent aisément.

     Néanmoins, ce marché chinois s'avère parfois trop alléchant et certains entrepreneurs français seraient prêts à tout pour le conquérir. Ce jeudi, "complément d'enquête" sur france 2 diffusait par exemple, un reportage sur le foie gras fabriqué en Chine et se focalisait sur une pratique de plus en plus courante, le transfert de technologie. Ce procédé revient en fait à livrer son savoir-faire à une entreprise chinoise en l'échange d'une promesse d'accès au marché. Mais certains français s'y sont brûlés les ailes. En effet, pour pouvoir commercialiser sa marque en Chine, la loi oblige un français à s'associer avec une entreprise chinoise et à signer ce contrat de transfert de technologie. C'est ensuite, un jeux d'enfant pour l'entreprise locale de se séparer de l'entrepreneur français et de faire perdurer son savoir.

     Il est donc, en réalité, difficile de prendre part à ce marché et certains français semblent parfois l'oublier en l'abordant avec un peu trop de naïveté. Une situation qui ne semble cependant pas déplaire à la deuxième puissance économique mondiale...

                                                                                                                                              K.G

Partager cet article

Repost 0
Published by Kévin Gaignoux - dans Economie
commenter cet article

commentaires

russe Normandie 23/01/2013 12:03

Les affaires sont les affaires.

Présentation

  • : Le blog de larticleduweekend
  • Le blog de larticleduweekend
  • : Le concept de ce blog est de profiter de mon temps libre en publiant un article chaque week-end. Je suis étudiant en première année d'AES et souhaite depuis le collège, devenir journaliste. Bien que ces articles soient amateurs, je considère ce blog comme un entraînement et les rédiger me permet d'acquérir une certaine expérience. J'aborderai certains thèmes qui me passionnent comme l'économie, la politique, le sport... Bonne lecture, et au week-end prochain !
  • Contact

Profil

  • Kévin Gaignoux
  • Je suis étudiant en première année d'administration économique et sociale et me passionne pour l'économie, la politique, le sport... Je souhaite devenir journaliste.
  • Je suis étudiant en première année d'administration économique et sociale et me passionne pour l'économie, la politique, le sport... Je souhaite devenir journaliste.